Le support n°1 sur Internet

Parmi l’ensemble des supports que l’on trouve sur le net (textes, fichiers audio, images…), la vidéo est de loin le plus populaire. Une étude le classe d’ailleurs comme le support le plus consulté sur Internet ; Populaire et accessible, la vidéo attire les regards. Les emails seraient d’ailleurs plus ouverts quand le mot « Vidéo » figure dans l’objet du message.

« Ceci tuera cela » soulignait Victor Hugo à propos du livre, venu détrôner l’architecture au XVe siècle. Serait-ce au tour de la vidéo de reléguer l’écrit au second rang ?

Des entretiens et réunions classiques à la visioconférence

… Le visuel est à l’honneur depuis quelques années sur internet avec Skype comme porte-drapeau. Les usages professionnels de cet outil se multiplient si bien qu’on le retrouve dans de nombreuses pratiques (réunions, échanges et négociations commerciales, entretiens de recrutement…)

De la communication institutionnelle ancestrale au teaser

… Les entreprises se présentent de plus en plus à l’aide de vidéos assez courtes et ludiques afin de se faire connaitre et de susciter l’attention du public.

De la formation au e-Learning

… S’ajoute l’explosion du e-Learning et des tutos, qui représentent de nouvelles façons de se former à différents niveaux : scolaire, artistique et formations professionnelles.

La vidéo : Une nouvelle tendance de recrutement ?

Les entretiens en visio-conférence se sont multipliés ces dernières années. L’avantage évident de cette pratique est de faire gagner du temps au recruteur comme au candidat, et d’offrir la possibilité au recruteur d’observer en partie le non-verbal du candidat. La vidéo peut également être enregistrée afin de la visionner une ou plusieurs fois et d’analyser les réponses. Le bémol est au niveau de la qualité de l’échange car même si l’aspect visuel enrichie la communication, les conditions offertes par l’entretien physique restent inégalées car elles permettent de capter davantage d’éléments, de mieux cerner la personne en face et d’éviter d’éventuels bugs informatiques.

Qu’en est-il du C.V vidéo ?

Pour répondre à une offre classique, le C.V vidéo est pour le moins risqué. Il faut avant tout se demander si ce format sera bien reçu par l’entreprise qui recrute et si ce n’est pas trop en décalage avec le poste à pourvoir. Néanmoins, cette forme de C.V tend à se développer. Certaines entreprises/organisations demandent même aux candidats d’envoyer leurs C.V en vidéo. Ce fut d’ailleurs le cas lors d’une campagne de recrutement lancée dans le monde entier par l’office du tourisme Australien en 2013, proposant alors un job de rêve à la clé. Pour le candidat, l’idée était de se démarquer par son originalité. L’usage du C.V vidéo va t-il se développer ? L’avenir nous le dira…

Une nouvelle pratique de recrutement : l’entretien vidéo automatisé (ou entretien vidéo différé)

Le principe est d’enregistrer la vidéo du candidat répondant aux questions posées automatiquement. Le candidat se place devant sa webcam et répond à chaque question dans un temps donné. Une fois la vidéo enregistrée, le recruteur pourra la visionner au moment où il le souhaite. Outre les évidentes limites de cet outil (Impossibilité de creuser les réponses du candidat, de rebondir sur ses réponses…), cette pratique permet au recruteur de s’affranchir de la contrainte de devoir planifier un rendez-vous en fonction des disponibilités du candidat, mais aussi de pouvoir visionner plusieurs fois certains passages.

Les supports et les outils se diversifient. Pour réaliser un recrutement il reste néanmoins nécessaire de se doter de méthodes efficaces. Découvrez notre formation Recruter le bon collaborateur sur notre site www.abp-consulting.com