Offre de formation 2019 – ABP Consulting Nice et Monaco

Photo calendrier inter ABP

Découvrez en cliquant sur les liens ci-dessous :

– Notre nouvelle offre de formation :

Catalogue ABP CONSULTING 2019

– Notre calendrier des sessions inter-entreprises sur Nice ouest en 2019 :

Calendrier formations inter 2019- ABP CONSULTING

 

Contactez  nous au 04.93.96.92.40 pour planifier vos formations (inter et intra-entreprises) ou via l’adresse mail contact@abp-consulting.com .

Pour en savoir plus, consultez notre site internet.

 

L’équipe d’ABP Consulting.

11 avenue du docteur Robini – 06200 NICE

La fin d’année approche … Etes vous prêts pour les entretiens annuels et professionnels?

shutterstock_210877267

Déjà 3 ans depuis que la réforme de la formation professionnelle a mis en place l’obligation de réaliser des entretiens professionnels systématiques et formels pour l’ensemble des salariés, portant sur leurs perspectives d’emploi.  Ce dernier étant souvent couplé à l’entretien annuel, la plupart du temps réalisé en fin d’année.

Bien qu’ils soient parfois considérés comme une contrainte,  ces entretiens représentent un moment important dans l’année du salarié, et une étape à ne pas négliger pour conserver une relation managériale de qualité. Ils sont l’occasion de faire un bilan constructif de l’année écoulée, et de définir les objectifs à atteindre pour l’année à venir.

La situation d’entretien individuel peut être perçue comme délicate et inconfortable aussi bien pour le collaborateur que pour le manager. Il est donc primordial de préparer son entretien à l’avance en tant que manager pour bien évaluer son collaborateur et permettre la progression de sa performance dans l’entreprise.

Evidemment, les personnes chargées des entretiens professionnels et annuels peuvent être accompagnées dans leur préparation, ainsi que dans leur réalisation. Tout d’abord, pour bien en comprendre les enjeux et les possibilités d’actions à mettre en place. Mais aussi pour mener ces entretiens de façon optimale, et apprendre à communiquer et à échanger sur le thème du développement des compétences. Comment faire un feedback constructif et motivant, tout en restant factuel? Comment exposer les différentes options sans risquer de frustrer ou de donner de faux espoirs aux salariés ? Quelles formations proposer ?

ABP Consulting vous accompagne dans cette démarche en vous proposant une formation clefs en mainConduire les entretiens annuels et professionnels : Outils et méthodes concrètes, préparation au déroulement des entretiens, mises en situations …

En attendant, voici quelques rappels sur les indispensables de ces 2 rendez-vous :

Les points obligatoirement abordés au cours de l’entretien professionnel concernent : (Source : travail-emploi.gouv):

  • l’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualification et d’emploi ;
  • les questions relatives au suivi des actions de formation, de certification et de progression salariale ou professionnelle du salarié ;
  • l’évaluation de son employabilité ;
  • la réflexion sur l’avenir du salarié, le poste occupé et son projet professionnel.

Les phases recommandées pour un entretien annuel bien mené sont : (Source : journaldunet.com)

Phase 1 : Le bilan des résultats de l’année écoulée, l’évaluation des compétences dans le poste

Faire un point de les missions et activités principales du collaborateur, les événements marquants de l’année écoulée, faire un bilan de ses compétences, connaissances, potentiels…

Phase 2 : Objectifs et projets de l’année à venir

Permettre au collaborateur de se projeter sur des missions autres, lui fixer des objectifs, l’amener à être force de proposition sur d’éventuels projets annexes…

Phase 3 : les souhaits d’évolution et de formation

Lui permettre de s’exprimer sur ses envies en lien avec les opportunités de votre société, les formations qu’il souhaiterait, le responsabiliser sur la recherche de formation adaptées.

 

Les coachs d’ABP vous offrent également la possibilité d’externaliser vos Entretiens Professionnels, en vous proposant de prendre en charge et de piloter la mise en place partielle ou totale du processus de gestion de ces entretiens : Réalisation et personnalisation des trames d’entretien, gestion et suivi des entretiens, élaboration des comptes rendus et bilans…

Saisissez l’opportunité offerte par les entretiens professionnels et annuels !

Devenir tuteur en entreprise

shutterstock_166852736

Être tuteur en entreprise est une mission qui peut parfois s’avérer délicate. L’apprentissage nécessite l’utilisation de méthodes pédagogiques adéquates pour assurer la bonne transmission du savoir-faire du tuteur dans les meilleures conditions. Le tuteur doit donc être capable d’accueillir son apprenti et de l’intégrer au mieux à l’entreprise : pour cela, le tuteur doit avant tout être volontaire pour assurer ce rôle, avoir une bonne connaissance de l’entreprise et ainsi accompagner efficacement son collaborateur.

La communication est un facteur primordial dans la réussite de l’accompagnement en entreprise. C’est un élément majeur en matière de tutorat. Celui-ci se doit d’être parfaitement transmis pour considérer cet accompagnement comme réussi.

Vous débutez cette activité de tuteur en entreprise ? ABP Consulting vous dresse une liste de conseils :

I – Définissez votre emploi du temps avec votre nouvel apprenti :

Définissez les tâches, organisez votre semaine avec votre nouveau collaborateur en définissant les priorités à entreprendre dès le début de la mission. En optimisant votre emploi du temps, vous gagnerez en efficacité professionnelle  et votre apprenti progressera plus rapidement. Mettre en place un parcours stratégique et cohérent dans l’entreprise permet à votre collaborateur d’assimiler les valeurs de l’entreprise dès le premier jour.

II – Être disponible dès le début de votre mission de tutorat :

Bien informer l’apprenti est essentiel pour commencer la mission de tuteur et définir avec lui les objectifs, les attentes, les risques, etc.  En accompagnement efficacement ce nouveau collaborateur les premières semaines, vous assurerez son intégration au maximum et ce dernier se montrera à l’aise et deviendra finalement autonome le plus rapidement possible : c’est l’objectif de votre rôle de tuteur !

III- Apprendre à connaître son collaborateur :

Poser des questions sur son parcours professionnel, ses expériences, ses réussites, ses échecs. Le dialogue est nécessaire pour assurer une bonne relation entre le tuteur et son apprenti. Une bonne relation est un facteur clé dans le développement de la performance et dans la motivation de l’apprenti. Instaurez un environnement favorable à l’apprentissage et au progrès.

IV- Feedbacks et évaluations :

Vous vous devez d’évaluer la performance de votre collaborateur. En évaluant régulièrement votre apprenti, vous prendrez conscience de ses progrès, ses points à améliorer et ainsi vous pourrez entreprendre les actions à mettre en place pour qu’il s’améliore dans les missions qui lui sont confiées. Par exemple, un entretien en One-to-one  chaque semaine s’avère productif pour situer et motiver l’apprenti dans ses missions dans l’entreprise.

V- Optimiser son emploi du temps pour être en phase avec celui de l’apprenti :

Si l’apprenti devient petit à petit autonome au fur et à mesure de son apprentissage au sein de l’entreprise, il est important de continuer à l’accompagner. Le tuteur doit lui faire part des missions générales de l’entreprise. Ainsi, l’apprentissage instauré doit induire l’apprenti à être force de proposition et productif.

 

ABP Consulting vous accompagne dans l’acquisition des compétences nécessaires à ces nouvelles fonctions via 2 formations :

Formation de formateur 

Etre tuteur en entreprise : Transmettre son savoir et accompagner sur le terrain

Mieux vivre son stress au travail

mieux vivre son stress au travail

Le stress, quel problème ! Hélas, on le retrouve partout : pressions professionnelles, tensions au foyer… Gérer son stress peut se présenter comme un parcours du combattant pour certains. Conserver son calme dans les situations les plus extrêmes peut s’avérer insurmontable : on parle de « Burn out » dans le milieu professionnel. Le Burn out, état dépressif qui peut toucher toutes catégories professionnelles, résulte du stress à long terme au travail. Les facteurs de stress sont nombreux : pression des supérieurs hiérarchiques, mauvaise cohésion d’équipe, objectifs inatteignables, etc.

Cependant, il est possible de canaliser son stress via différentes techniques pour apprendre à gérer et à agir contre son état émotionnel et ainsi éviter le Burn out. En maîtrisant votre stress petit à petit, vous serez en mesure de vous surpassez dans vos missions et gagnerez en estime de soi et en confiance en soi. Vous deviendrez un modèle pour vos collaborateurs et serez une source de motivation dans votre entreprise. En canalisant votre stress, vous n’améliorez pas que votre bien-être au quotidien mais également celui des autres. Cela peut prendre du temps, mais les bénéfices sont admirables et vous serez potentiellement capable de faire face aux situations les plus extrêmes dans votre vie professionnelle.

ABP Consulting vous indique la marche à suivre en vous dressant une liste d’astuces à mettre en place dès que possible si vous présentez les caractéristiques d’une personne à risque psychologiquement.

Cette liste vous présente des techniques simples à utiliser au quotidien de votre environnement professionnel et vous permettra de contrôler un minimum votre niveau de stress :

  • Contrôler votre respiration : Pratiquer un exercice de respiration au quotidien vous aide à retrouver votre calme et à apaiser les mauvaises ondes qui grandissent en vous. Une respiration rapide émane d’une source de stress, des exercices de respirations pendant quelques minutes aident à soulager votre stress et vous apaise le temps de retrouver un esprit sain.

 

  • Éteignez votre téléphone lorsque cela est possible : Parce que les Smartphones peuvent être considérés comme une source de stress aujourd’hui (SMS urgent, appels incessant, etc.). Déconnectez-vous pour éviter une éventuelle pression supplémentaire.

 

  • Marchez pendant quelques minutes : N’importe quelle promenade vous aide à enlever votre anxiété et votre stress. De préférence dans un espace vert, marcher une dizaine de minutes apaise votre quotidien, loin de votre espace de travail.

 

  • Priorisez votre temps : Un emploi du temps optimisé sera profitable pour votre organisation quotidienne de travail.  Le manque de temps est une source de stress inépuisable. C’est pourquoi savoir gérer son temps de travail est primordial pour éviter de se retrouver dépassé par ses missions et objectifs. Commencez par les tâches les plus urgentes !

 

  • Dormez suffisamment : Une bonne nuit de sommeil est réparatrice. Ne négligez pas l’importance du sommeil, celui-ci s’avère efficace en période de stress et permet un rétablissement dans les plus brefs délais. Le manque de sommeil contribue à accroître considérablement votre stress et nuit à votre efficacité professionnelle.

 

Afin de mieux connaître les secrets d’une gestion du stress réussie, ABP Consulting vous dévoile la formation professionnelle « Mieux vivre son stress au travail » qui vous enseigne les méthodes pour résister aux différents effets du stress.

Sachez identifiez et reconnaitre les phases d’alerte pour mieux les surmonter et ainsi éviter un éventuel « Burn Out » !

Cette formation est également disponible en format individuel pour garantir les objectifs de formation professionnelle : la formation One-to-One permet un programme adapté  et personnalisé en prenant compte des différentes problématiques individuelles.

Savoir argumenter pour convaincre

argumenter pour convaincre : une compétence essentielle à maîtriser pour assurer le bon déroulement de l’entreprise.

En entreprise, un grand nombre de situations nous poussent à nous montrer convaincants : brainstorming, projet d’équipe, annonce d’un changement ou tout simplement, formulation d’une demande. Une préparation travaillée et stratégique se doit d’être mise en place pour atteindre ses objectifs et ainsi obtenir des résultats.

Cependant, savoir argumenter est un art qui n’est pas toujours facile à appliquer. L’art de savoir convaincre s’avère capital pour progresser et développer ses compétences oratoires : Connaître les notions de l’argumentation managériale et créer son argumentaire, maitriser les étapes de l’argumentation en One-to-One ou encore savoir présenter oralement le discours argumenté.

  • Soyez le centre d’attention de vos interlocuteurs :

L’attention de votre interlocuteur est très précieuse ! C’est pourquoi il est nécessaire de préparer une argumentation travaillée qui saura convaincre votre interlocuteur. Vous devez être le centre d’attention tout au long de cet échange. C’est pourquoi il est préférable de citer vos arguments les plus pertinents en premier pour capter l’attention de votre interlocuteur immédiatement. Vous devez cependant prendre votre temps et être à l’aise dans votre argumentation pour créer des échanges fluides avec vos collaborateurs.

  • Contrôlez vos émotions et préparez-vous :

Il est important de bien gérer son stress afin d’être pertinent dans son discours. N’hésitez pas à vous entrainer, seul ou à plusieurs,  avant d’être confronté dans votre milieu professionnel à une situation de ce genre. Ne laissez pas la place à l’improvisation afin d’éviter de perdre en crédibilité face à votre interlocuteur.

  • Restez humble : 

Vous devez, être à l’écoute respecter l’avis des autres, et entendre la critique. Bien connaître son interlocuteur ainsi que le fond de sa pensée est primordial pour mener son argumentation. Evitez d’être égocentrique afin que votre interlocuteur garde confiance en vous et en votre argumentaire.

  • Faites preuve de professionnalisme :

En multipliant les réussites professionnelles, vous serez source d’inspiration dans votre entreprise  et entrainerez un gain de productivité pour l’ensemble de vos collaborateurs. À l’inverse, des objectifs non atteints sont mauvais pour l’atmosphère d’entreprise et peuvent nuire à la cohésion d’équipe et à votre motivation.

ABP Consulting vous propose de suivre la formation « Savoir argumenter pour convaincre ». En suivant cette formation, vous bénéficierez d’une aide opérationnelle quant au bon déroulement de vos négociations commerciales et aidera au développement de la création de valeur de votre entreprise.

En amont ou en complément de cette formation, il est possible de suivre un accompagnement individuel ou collectif « Formation communication – Prise de parole en public » dans la même optique de rendre meilleur et plus pertinents vos discours en vue de décrocher un potentiel contrat commercial.

Les salons et forums professionnels en mai/juin 2018 en région PACA

Salons et forums professionnels en région PACA

ABP Consulting vous présente les prochains salons et forums professionnels organisés en région Provence-Alpes-Côte-D’azur ! L’occasion pour vous de développer votre réseau et de découvrir l’entreprise ou les futurs collaborateurs qui correspondent à vos objectifs professionnels.

Partez à la recherche d’un contrat en alternance, d’un contrat d’apprentissage, d’un stage ou encore d’un job étudiant, ce dans de nombreux secteurs d’activités.

Que vous soyez recruteur ou étudiant, ces prochains événements offrent des possibilités d’ouvertures professionnelles.

Forum « Apprentissage, Alternance, 1er emploi » – Rue du stade, Salle Scarantino, 83140 Six Fours Les Plages

Le 23 mai 2018 de 14h à 17h

En savoir plus

Forum du recrutement et évolution professionnelle  – Salle des fêtes, avenue Napoléon Bonaparte 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue

Le 24 mai 2018 de 9h à 13h

En savoir plus

Réunion d’information sur l’apprentissage  – Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la région PACA, 111 Avenue du Prado 13008 Marseille

Le 30 Mai 2018 à partir de 14H

En savoir plus

Salon « Compétences Cadres » – Palais Neptune,  83000, Toulon

Le 5 juin 2018

En savoir plus

N’hésitez pas à apporter votre C.V mis à jour + lettre de motivation

ABP, c’est aussi un cabinet de recrutement / chasse de tête. N’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi via notre site ABP Recrutement, et à nous envoyer vos candidatures spontanées via l’adresse cv@abp-recrutement.fr.

Le DRH à temps partagé : une opportunité professionnelle

Conseil Mobilité - shutterstock_73130665

Par manque de temps et/ou d’argent, les petites entreprises ne peuvent pas toujours assurer la gestion des ressources humaines. En effet, le coût d’un cadre RH reste assez élevé et il n’est pas toujours nécessaire d’en recruter un à temps plein.

Il reste néanmoins primordial de limiter les risques et de conduire la stratégie d’entreprise efficacement. Une démarche rigoureuse et élaborée s’impose : Le système de DRH à temps partagé peut être la solution !

En choisissant cette option, l’entreprise fait appel à un consultant en ressources humaines afin de soulager les responsables de petites entreprises, souvent submergés par leurs projets professionnels. Contrairement aux DRH classiques, les DRH à temps partagé interviennent dans une limite de temps (jusqu’à 6 mois au rythme d’une demi-journée ou d’une journée par semaine). C’est une nouvelle tendance depuis quelques années, qui séduit les entreprises dans la stratégie de leur politique RH.

A l’instar d’un DRH d’une grande entreprise, ce nouveau collaborateur  à part entière secondera l’entreprise. Il intervient dans les missions du quotidien. Ses compétences permettent le développement et le pilotage de l’entreprise : il s’avère efficace dans la gestion du personnel tout en respectant la stratégie d’entreprise, et cela à un coût réduit.  Le DRH à temps partagé fait office d’accélérateur de la croissance de l’entreprise. Ce professionnel vous aidera à prendre les meilleures décisions pour le bon fonctionnement de votre entreprise.

Le DRH à temps partagé intervient dans plusieurs domaines au sein de l’entreprise :

  • Définition de la stratégie et de la politique RH de l’entreprise
  • Encadrement des équipes et impulsions des projets RH
  • Suivi des projets mis en œuvre et évaluation de leurs résultats
  • Gestion administrative du personnel
  • Conseil et support auprès des opérationnels
  • Gestion financière
  • Elaboration et suivi du plan de formation
  • Instances représentatives du personnel
  • Vie dans l’entreprise
  • Santé et sécurité au travail

C’est donc une opportunité pour les petites entreprises qui n’ont pas les moyens de recruter elles-mêmes pour accéder aux différents outils RH. Cette option économique se révèle de plus en plus utilisée par les TPE/PME, qui ont grand besoin de ces compétences. Cette tendance permet l’émancipation des professionnels RH, de plus en en plus nombreux à suivre ce mouvement et à proposer leurs services aux diverses entreprises, dans le pilotage de leur stratégie.

Mieux vendre et développer son entreprise grâce à la prospection téléphonique

encore de décrocher de nouveaux contrats. La formation professionnelle « Vendre par téléphone » vous permet d’être plus à l’aise, de comprendre les attentes des prospects et d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles pour le bon déroulement de votre prospection et autres démarches téléphoniques

Séduire de nouvelles cibles est un objectif à long terme pour une entreprise. Cela définit la stratégie marketing et de communication de l’entreprise. L’objectif étant de réussir à décrocher des opportunités de contrats pour permettre à l’entreprise d’évoluer, de produire, et d’avancer efficacement en tenant ses objectifs commerciaux.

 La prospection téléphonique (ou télémarketing) – Une méthode critiquée ?

A l’instar du démarchage  de type « porte à porte », le télémarketing n’est pas toujours apprécié par les prospects. Cependant, il peut être considéré comme indispensable dans le développement du chiffre d’affaires et de la croissance économique interne. C’est le cas pour les petites entreprises (Startups, TPE, PME, etc) cherchant à  rencontrer le client, se faire connaître, accroître leur réseau professionnel…

Une prospection téléphonique bien définie et bien menée en fonction de la cible reste globalement appréciée par les prospects malgré de nombreux inconvénients : la barrière des secrétaires, les nouvelles tendances de communications liées à internet. Ces freins ont un impact sur la téléprospection pourtant très en vogue dans le développement commercial de l’entreprise pendant des décennies, ou encore le manque d’originalité et de motivations des télémarketeurs.

La prospection téléphonique peut également entraîner un impact négatif sur l’image de l’entreprise. C’est une opération qui demande beaucoup de temps. En effet, le démarchage en ligne se doit d’être organisé et conçu de manière stratégique pour promouvoir l’offre de l’entreprise efficacement et répondre aux attentes de la cible. Le langage, les méthodes et les outils de prospections nécessitent d’être logique : une mauvaise argumentation entraînera l’échec de toutes négociations commerciales, mais également un bouche à oreille négatif sur son entreprise qui va nuire à son développement. Il est donc primordial de définir un plan commercial avec un argumentaire adéquat préparé à l’avance pour déclencher l’achat. Il est possible de suivre en complément de la vente par téléphone le module s’intitulant Savoir argumenter pour convaincre.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

  • Une méthode de prospection qui a toujours de l’avenir.

Elle reste aujourd’hui très utilisée par les petites entreprises. Si le taux d’échec semble souvent récurrent, la prospection téléphonique demeure le moyen de communication le plus économique qui soit : pas de perte de temps ni d’argent et la capacité de prospection d’un télémarketeur reste largement supérieur  à celle d’un commercial terrain.

Le télémarketing reste une méthode de prospection directe : en appelant vos prospects, vous serez actif et donc en contact avec eux et pourrez ressentir l’impact de votre argumentaire et de votre discours commercial. Vous aurez l’occasion de cerner davantage leurs attentes et de répondre à leurs objections du mieux que vous pouvez. Vous pourrez également orienter cette conversation en faveur du développement commercial de votre entreprise. A l’inverse de l’e-mail, des réseaux sociaux ou des supports papiers qui n’offrent pas cette notion de proximité avec le client, vous pourrez saisir chaque opportunité commerciale qui s’offre à vous.

 

  • Les nouvelles méthodes de prospection des entreprises.

Aujourd’hui, les méthodes de prospection sont très variées.

Les réseaux sociaux sont la nouvelle tendance des sources de communication et figurent comme une méthode courante de prospection pour les entreprises.

Sur Instagram par exemple, les entreprises ont recours à des influenceurs qui diffusent et font la promotion de leur produit. Le coût est très variable et dépend essentiellement du nombre de « followers » (nombre de personnes abonnées à cet influenceur) et de l’influence des utilisateurs d’Instagram.

Toujours lié à internet, l’e-mailing a fait son apparition et est une source de communication très utilisée par les entreprises de toutes tailles. Son efficacité va dépendre de la base de données de l’entreprise mais aussi de son contenu. Un des principaux points forts est l’immense capacité de prospects (on compte 50 millions d’internautes en France) et le taux de réactivité des prospects quasi instantané.

ABP Consulting vous propose de suivre la formation Vendre par téléphone  qui aura lieu les 29 et 30 mai 2018 ainsi que les 16 et 17 octobre 2018 dans nos locaux. C’est une occasion de vous familiariser sur les méthodes de prospection téléphonique et permettre le développement de votre entreprise.

EXPÉRIENCE COLLABORATEUR : UNE PLACE AU CŒUR DES ORGANISATIONS

Teamwork and team spirit - Hands piled on top of one another .

 

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette notion, celle-ci ne devrait plus avoir de secrets pour vous.  L’expérience collaborateur c’est quoi ? Ce sont tout simplement les interactions et le vécu d’un collaborateur  au sein de son lieu de travail, de son entrée à son départ de l’entreprise.

 

  • La « QVT », une partie infime de l’expérience collaborateur

A l’heure actuelle, la fonction RH consacre toujours plus d’importance à cette notion clé, dont une des composantes est la QVT : Qualité de Vie au Travail.

La QTV s’intéresse aux moyens de créer un cadre de travail approprié au collaborateur, tandis que l’expérience collaborateur pose davantage la question du «pourquoi ?», en s’intéressant notamment aux leviers de l’implication des collaborateurs. Pour les entreprises, il semble désormais plus intéressant de développer le questionnement autour du « pourquoi », plutôt que celui autour du « comment ».

Selon une étude réalisée par l’agence nationale d’amélioration des conditions de travail, les facteurs essentiels à une expérience collaborateur réussie sont : l’organisation de missions, les interactions avec les autres, l’équilibre vie professionnelle/personnelle, et bien-sur l’environnement physique au travail.

 

  • Expérience collaborateur VS expérience client

L’expérience client et l’expérience collaborateur sont deux concepts qui se sont développés ensemble, dont la ligne directrice est similaire : un client comblé a toutes les chances de promouvoir votre marque, vos produits et vos services, et donc d’influencer positivement le développement de votre business.

Dans l’entreprise il s’agit de donner autant d’importance à l’expérience salarié qu’à l’expérience client. Définie comme un élément stratégique de l’entreprise, la relation-client ne sera que meilleure si les salariés sont eux-mêmes satisfaits et épanouis. C’est-à-dire que si une entreprise entretient de bonnes relations avec ses propres salariés, alors la relation avec ses clients sera de meilleure qualité.

 

  • La symétrie des attentions

Lorsqu’un manager attend de ses collaborateurs qu’ils adoptent un comportement attentionné, personnalisé, et qu’ils établissent une relation de proximité avec la clientèle, alors il paraît logique qu’il applique ce comportement avec ses propres équipes, et que ses collaborateurs soient managés selon les mêmes principes. Dans le monde des entreprises c’est ce que l’on nomme « la symétrie des attentions ».

 

  • Exemples de bonnes questions à se poser en tant qu’employeur

– En cas de problèmes, mes employés peuvent-ils s’appuyer sur leurs collègues ?

– Sont-ils libres de prendre leurs propres décisions ?

– Évaluons-nous ensemble la charge de travail demandé ?

– Mes salariés sont-ils satisfaits de leurs rémunérations ?

– Proposons-nous des outils pour faciliter leurs tâches quotidiennes ?

 

L’Humain trouve désormais sa place au centre des organisations, là où l’amélioration de l’expérience collaborateur devient un enjeu majeur pour les directions de ressources humaines et les managers de demain.

Le rôle du manager dans l’expérience collaborateur étant fondamental, il est important d’être sensibilisé à l’impact de sa communication auprès des équipes, à l’importance de la motivation et du suivi des équipes dans le temps, à son rôle en tant que manager… Les consultants d’ABP Consulting vous accompagnement dans le développement de ses notions, grâce à notre cycle management en 4 étapes.

Par ailleurs, si vous souhaitez acquérir les outils pour développer une expérience client de qualité, nous vous invitons à vous inscrire à notre toute nouvelle formation « Expérience-clients/Relation-clients » dont la première session se déroulera les 9 et 10 janvier 2018 dans nos locaux à Nice.

 

SOURCES

https://www.parlonsrh.com/experience-collaborateur-definition-enjeux-perspectives/?utm_source=La+news+de+Parlons+RH&utm_campaign=ca626b10b1-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_dffb66dd7e-ca626b10b1-207742945

https://www.parlonsrh.com/experience-collaborateur-investir-pourquoi-comment/?utm_source=La+news+de+Parlons+RH&utm_campaign=ca626b10b1-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_dffb66dd7e-ca626b10b1-207742945

1 2 4